PROJET AUTOBLOG


Le blog de Seboss666

Site original : Le blog de Seboss666

⇐ retour index

On change le PC de jeu ! (part 2)

vendredi 12 juillet 2019 à 18:30

Pour les petits nouveaux qui viennent d’arriver, je viens de démarrer un projet pour changer de PC de jeu. On a eu le gros des annonces, les disponibilités, les détails sont apparus entre temps, les tests aussi, quelles sont donc les conséquences sur mes prochains choix, mes craintes, mes confirmations ? Si finalement on en est pas encore à l’achat, il est tout de même intéressant de faire le point.

Soucis avec les cartes mères B450 non mises à jour, pas de bootkit pour aider, tarifs hors de prix pour les X570. Les SSD PCI-Express 4 sortent avec des radiateurs de la mort, manifestement le gain de performances se fera avec un gros impact sur la consommation. C’est donc moins pressé que j’envisage ces solutions, ce qui m’arrange car je dois encore surveiller mes finances. Pire, AMD joue la carte de la désactivation pour vanter ses nouvelles plateformes très chères 🙁

Les tarifs sont tenus sur les CPUs, en plus AMD a enfoncé le clou avec un modèle particulièrement furieux pour un tiers du prix de la prestation équivalente chez Intel. Donc définitivement, je vais chez AMD pour le prochain CPU. Mais l’histoire du PCI-E 4 me fait dire que ce n’est peut-être pas aussi nécessaire qu’on le pense, je pourrais donc grandement baisser la facture en démarrant sur du 3.0, à surveiller les bonnes affaires qui devront être très convaincantes pour me faire revenir sur ce point.

Plus mitigé sur les Radeon, finalement, avec les détails qui affluent, la consommation ne semble pas si intéressante malgré la finesse de gravure annoncée. Les premiers tests semblent cependant montrer que les cartes tiennent leurs promesses sur la majorité des plans, bien que ce soit du résultat préliminaire, les testeurs attendaient plus, mais avec les partenaires qui pourront s’approprier les puces et les designs, on risque de voir arriver des modèles très, très intéressants. Reste à voir comment AMD va pouvoir capitaliser sur cette nouvelle architecture, on l’attend toujours pour mettre une raclée à Nvidia sur le haut de gamme, espérons que ça ne fasse pas le même refrain qu’avec la Radeon VII.

Ça n’empêche pas de rager pendant ce temps sur des promos de ouf sur les composants actuels, qui permettraient de gratter une config à vraiment pas cher. Si vraiment nous n’êtes pas aussi exigeant que moi et aussi contraint en termes de budget, c’est une période très intéressante pour rafraîchir une config ou se remonter un rig rapidement qui enverra du lourd.

Début juillet, à l’approche de la disponibilité des Radeon X5700(XT) et des tests indépendants, Nvidia de son côté dégaine un rafraîchissement complet de sa gamme RTX avec les « Super », et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils veulent occuper l’espace au maximum pour faire de l’ombre, à croire que le caméléon a vraiment peur d’un retour en force de son concurrent, avec un alignement tarifaire très intéressant à constater. Dans le même temps on commence à voir les modèles « anciens » baisser carrément, ce qui continue de provoquer des démangeaisons, mais je tiens bon.

7 juillet : disponibilité officielle, fin des NDA, sortie des tests

C’est après la fin de LeHACK que l’omerta a pris fin. Après une micro nuit de sommeil bien méritée j’ai donc dévoré les tests de Cowcotland, plus intéressés par ceux de la Radeon RX5700XT évidemment, puisqu’on était pratiquement certain avec les fuites que les Ryzen 3000 démontaient du géant bleu au petit déjeuner.

Eh bien je sais une chose : j’attends avec impatience l’arrivée des cartes partenaires en septembre avec de vrais systèmes de refroidissement (et les premières annonces ne tardent pas à tomber). Elles envoient du très lourd déjà par rapport à ce qu’on craignait (avec des chiffres même parfois au dessus des présentations d’AMD y’a un mois), mais le ventirad de ces nouvelles cartes est une honte en 2019 quand on voit ce que fait Nvidia en parallèle. De toute manière le budget n’est pas encore prêt, d’autant qu’il a fallu tacler la sobriété que je voulais appliquer au mois de Juillet à cause d’une décision à la fois géniale et très chiante de Zerator, celui d’organiser la prochaine Trackmania Cup en 2020 à l’AccorHotels Arena, un lieu super mais qui impose d’acheter ses billets tout de suite, sachant que les places Carré Or sont partis en moins de 24h. Et la frangine de rager parce qu’elle a pas de budget, j’ai donc avancé les fonds, en incluant en plus ma mère, qui a fini par accrocher aussi et qui n’a pas perdu une miette sur Twitch de la finale 2019.

Je vais encore suivre quelques tests indépendants (anandtech a fait un joli comparatif qui a fini de me convaincre si c’était encore nécessaire), et surtout surveiller la situation des cartes mères pour le PCI-Express 4, même si on peut envisager de partir sur un Ryzen 2700 en fonction des bonnes affaires, j’ai vraiment envie de construire une plateforme pour le futur, je n’ai donc pas envie de faire l’impasse sur ce point. Les chipsets B550 promettent justement de remplir correctement cet espace plutôt que de tabler sur l’intelligence d’une conception de carte mère B450 conçue pour du PCIE3 qui accepterait les évolutions de fréquence/voltages pour le PCIE4.

Malgré quelques ajustements sur mon tableau initial et quelques évolutions de prix, on est toujours sur une base de 1100€, avec quelques compromis. C’est encore cher, d’où la surveillance active des bonnes affaires et des promotions pour faire baisser ce score peu glorieux. Avec le décalage d’achat je pourrai même profiter du black friday et de ses déstockages de tarés.

Petite contrainte supplémentaire, j’ai décidé de tenter de me passer d’Amazon pour passer mes commandes. Ce qui veut dire à coup sûr qu’il faudra ajouter à la facture moult frais de ports monstrueux étant donné la magie de la Poste, qu’on peut limiter avec les relais colis dont j’ai quelques adresses autour de chez moi. On verra bien u prochain épisode, qui cette fois devrait être consacré aux premiers achats 🙂