PROJET AUTOBLOG


Le blog de Seboss666

Site original : Le blog de Seboss666

⇐ retour index

Quelques liens en vrac et en français, 37° édition

mercredi 3 juillet 2019 à 18:30

Décidément, en ce moment, les articles intéressants se multiplient, plus vite que je ne tente d’écrire les miens. Je prends donc quelques minutes pour (re)partager avec vous ces articles pas toujours techniques qu’il faut je pense avoir lu, pour se maintenir à jour, découvrir, réfléchir autrement.

IA Google bat des champions humains à Quake 3

C’est une évidence, s’il est possible d’apprendre à jouer à une intelligence artificielle, elle ne peut que nous battre une fois qu’elle s’est suffisamment entraînée. On le voit depuis vingt ans, avec d’abord Deep Blue aux échecs, puis Watson au Jeopardy, et plus récemment AlphaGo avec le Go (on constate que le rythme s’accélère). Les ingénieurs de Google se sont ensuite penchés sur un titre mythique et exigent, et sans surprise, nos réflexes forcément limités ne font pas le poids face aux transistors de silicium.

Débuter avec Git

Je vais être amené à utiliser beaucoup plus git qu’actuellement au boulot, et je pense que tout sysadmin devrait en avoir une bonne connaissance, qu’il le manipule pour lui ou pour ses clients (livraisons automatisées ou manuelles, par exemple). Qui de mieux qu’un développeur chevronné, j’ai nommé Carl Chenet (à quand la prochaine bouffe ?), pour vous faire un cours didactique sur cet outil magnifique, dont le cinquième épisode vient de sortir ?

J’ai fouillé dans les données que Google conserve sur moi depuis treize ans

Vincent Matalon est rédacteur pour FranceTVInfo. Il ne semble pas spécialisé dans un domaine particulier, mais récemment, il a fait une expérience avec le géant américain, en tant qu’utilisateur gratuit de ses services, et ce qu’il a découvert l’a vraiment fait flipper, et devrait en toute logique aussi vous mettre en garde contre la puissance qu’on lui a accordé au fil du temps, jusque dans les détails les plus intimes de nos vies trop connectées.

Pourquoi le béton romain antique dure des millénaires, tandis que le nôtre s’effondre en quelques décennies

Au fil de l’histoire, des savoirs se perdent, entre autres au gré des chutes de régime, des invasions, et la chute de l’empire romain n’échappe pas à cette règle. Avec une recrudescence des plaintes sur les malfaçons des constructions neuves, il est intéressant de voir comment nos ancêtres avaient pourtant trouvé certaines solutions.

Chômage, mirages, naufrages

Une des raisons qui font que je ne me reconnais plus dans le paysage politique actuel, est cette persistance, aussi bien « à droite qu’à gauche », à vouloir casser ce qui est déjà quelque chose de terrible pour les trois millions de personnes selon les chiffres officiels, qui subissent déjà une situation de chômage, à savoir sans emploi et sous perfusion de l’État après avoir cotisé pour ça. Situation que j’ai vécu moi-même, jusqu’à sortir du système sans pour autant avoir un job en poche. Et autant dire que ce condensé de situation par Datagueule devrait être injecté de force dans le cerveau des personnes qui passent leur temps à vouloir casser ce système qui selon eux créeraient des feignants profiteurs, mieux, on devrait les mettre eux même dans cette situation pour en comprendre la misère qu’ils ne veulent pas nommer.

Jeu libre : Minetest

C’est toujours amusant de lire quelqu’un qui redécouvre un jeu qu’elle vous avait déjà fait découvrir à l’époque lors d’une Ubuntu Party. Norore vous (re)fait donc découvrir la richesse d’un « clone » de Minecraft, sans le Java et sans la licence Microsoft. Avec une quantité de plugins qui vous permettront de transformer ce bac à sable en réel plaisir.

Les artisans d’Internet

Contrairement à ce qu’on pense, il ne reste pas que des gros industriels et géants américains et chinois sur Internet. Tout comme en France, il existe un paysage international d’artisans de l’Internet, qui font les choses à taille humaine, en remettant aussi parfois un vrai prix sur ce que vous utilisez gratuitement chez les géants avec un coût caché beaucoup trop élevé pour qu’on continue encore longtemps.

Comment survivre à ses utilisateurs ?

Zythom vient de changer de métier, pour passer responsable de la sécurité des systèmes d’information. Il nous raconte le problème de devoir gérer des humains au quotidien, humains qui ne veulent pas faire l’effort de retenir des conseils de bases, sous le faux prétexte de confort. Il passe par un petit inventaire non exhaustif des cas à traiter, sans forcément avoir toutes les réponses. Les interrogations sont déjà très intéressantes, à la fois pour les autres RSSI, mais aussi les utilisateurs eux-même.

Le fédiverse, c’est le bordel

Lors de l’apparition des réseaux sociaux alternatifs, et même avant l’apparition du sacro-saint ActivityPub, en regardant de plus près ça ne m’attirait pas plus que ça, pas tant dans l’usage que dans la technique en dessous et de certaines contraintes qui les accompagnent. Malheureusement, le temps et ces nouvelles capacités de fédération n’arrangent toujours pas les choses, à croire que le libre n’apprendra jamais de ses erreurs. Comportement volontaire ou pas, là est la question…

Grands fournisseurs du numérique : à quand un modèle d’affaires et des pratiques équilibrés ?

Le Cigref est une associations d’entreprises créés par des responsables informatiques de certains de ces membres, qui vient de nous gratifier d’une nouvelle sortie à propos des problèmes qui se posent entre les services de l’État et les gros acteurs notamment américain du numérique. Et pas compliqué de les comprendre, quand on voit la Défense et l’Education Nationale se prostituer chez Microsoft, la quantité de lobbyistes qui passent leur temps dans les couloirs de l’Assemblée Nationale ou du Sénat, et des choix toujours plus mauvais que font nos dirigeants en matière de stratégie numérique pas seulement pour la France, mais aussi pour nos voisins à l’échelle européenne.


Sur ce je suis rentré en France, je suis en vacances (ouais paradoxal hein), je vais pouvoir me concentrer pour vous faire quelques petits articles aux oignons. Image particulièrement adaptée quand on voit le ravissement culinaire que j’ai vécu pendant ces deux semaines à Maurice 🙂