PROJET AUTOBLOG


Statusnet - postblue

Site original : Statusnet - postblue

⇐ retour index

postblue: @mangeurdenuage Par contre, concernant ce que tu disais à propos d'avoir une meule pour polir plus facilement les dissipateurs, je crois que l'idée n'est pas si bonne. En effet, l'intérêt secondaire de polir les dissipateurs c'est aussi d'avoir la surface la plus plane possible en la rodant, de telle sorte que le transfert de chaleur se fasse en tout point du dissipateur de manière égale. À moins d'avoir la possibilité d'exercer exactement la même pression en tout point avec une meule, on risque de se retrouver avec un mélange de surfaces concaves et convexes qui créeront des "bulles" d'air entre le dissipateur et le processeur. Du coup, polir le dissipateur avec pour seule pression son propre poids me semble être la solution la plus lente, certes, mais la plus conservatrice de ce point de vue là.

mardi 1 janvier 2019 à 14:16
@mangeurdenuage Par contre, concernant ce que tu disais à propos d'avoir une meule pour polir plus facilement les dissipateurs, je crois que l'idée n'est pas si bonne. En effet, l'intérêt secondaire de polir les dissipateurs c'est aussi d'avoir la surface la plus plane possible en la rodant, de telle sorte que le transfert de chaleur se fasse en tout point du dissipateur de manière égale. À moins d'avoir la possibilité d'exercer exactement la même pression en tout point avec une meule, on risque de se retrouver avec un mélange de surfaces concaves et convexes qui créeront des "bulles" d'air entre le dissipateur et le processeur. Du coup, polir le dissipateur avec pour seule pression son propre poids me semble être la solution la plus lente, certes, mais la plus conservatrice de ce point de vue là.