PROJET AUTOBLOG


Blog-Libre

Site original : Blog-Libre

⇐ retour index

En retour – 4G et Free

samedi 28 octobre 2017 à 14:30

Dans Fibre et 4G je faisais remarquer qu’avoir du net à domicile avec la 4G était réellement une option à envisager, dans le grand saut j’indiquais avoir pris un forfait Free Mobile 4G 100 Go à 19,99 euros par mois et un routeur TP-Link Archer MR 200. Je vous fais un petit retour ?

La 4G Free, c’est minable

J’ai testé la SIM Free 20 minutes. Je suis au courant que la 4G Free n’a pas bonne presse mais je m’attendais à mieux en étant à 30 Km de Paris à vol d’oiseau.

Le routeur TP-Link affiche la force du signal avec des petites barres verticales, j’avais une barre voire aucune avec la 4G Free. J’ai cru qu’il fallait faire un réglage au niveau du routeur, peut-être configurer la carte SIM mais en interchangeant avec ma carte SIM B&You, j’ai constaté que non c’était juste la 4G Free qui était minable. J’oscille avec la SIM B&You entre 3 et 4 barres.

Je me suis retrouvé comme un con. C’est justement une des raisons des billets « En retour », parler également de mes erreurs. J’étais très énervé, ça fonctionnait bien avec B&You et là avec Free c’était minable. Tout mon plan tombait à l’eau. Je décidais immédiatement de résilier le forfait Free Mobile… et là l’idée de génie.

Double SIM pour vous servir

Free propose la plus grosse enveloppe 4G (100 Go) et la moins chère, Orange et Bouygues ont un bien meilleur signal mais pas le même prix. Puis là je pense à la double SIM et je me dis que peut-être B&You permet d’en prendre une, bingo ! L’option Multi-SIM coûte deux euros par mois, je commande une seconde SIM immédiatement.

Cette seconde SIM a rejoint le TP-Link depuis 10 jours, ça se passe bien. Mais là où c’est le casse du siècle, c’est le prix final. Mon abonnement B&You 50 Go par mois, appels et SMS/MMS illimités, sans engagement (offre spéciale) me coûte 2,99 euros sur lequel s’ajoute les 2 euros d’option Multi-SIM (qui ironiquement coûte chère). J’ai donc un forfait téléphone portable ainsi qu’une connexion internet pour mon domicile pour 4,99 euros par mois, imbattable !

Pour rappel le TP-Link est à 125 euros (et possède un port WAN permettant une connexion ADSL/fibre le jour où)… il sera amorti en 5 mois. On va simplifier le calcul en disant que je passe de 30 euros d’ADSL Free à 5 euros, je fais donc 25 euros d’économie par mois. 300 euros d’économie par an, matériel perso, sans engagement…

Rien n’est parfait

On a souvent tendance à « survendre » des solutions comme si elles étaient parfaites. Pour ma part j’aime bien souligner les problèmes et surprises rencontrés.

Je perds mon adresse IP fixe (Free) et le NAT en 4G complique certaines choses dont l’auto-hébergement (mais je préfère dorénavant mutualiser).

J’ai parfois eu sur mon pc portable des chutes de débit jusqu’à des timeout. Je me déconnecte du réseau Wi-Fi, je me reconnecte, tout repart correctement. Je n’ai pas encore creusé ce souci.

J’ai effectué ma première journée en télétravail de ma vie jeudi. Le petit a refilé sa gastro à sa mère qui a décidé de la partager avec moi. Je ne me suis pas senti d’aller au boulot mais j’étais capable de travailler, ce que j’ai fait. Je n’ai ressenti aucun ralentissement ni aucun problème de toute la journée sur pc fixe : Thunderbird, Pidgin, connexions SSH, OpenVPN, surf, répondre aux tickets clients. En fait je me suis « souvenu » le soir que j’avais passé la journée sur une connexion 4G.

Par hasard mon voisin retraité ayant son ADSL chez Free est tombé en panne. Il est venu demander si il pouvait se connecter à notre réseau Wi-Fi, j’ai accepté, je vise à être canonisé. 3 jours plus tard il revient et il me dit : « ça marche bien votre truc, ça marche mieux que Free ». Ça m’a fait sourire.

Le plus gros souci reste le volume de données du forfait 50 Go. Les gens n’ont aucune idée du volume qu’ils consomment, moi c’est ridicule. Je ne regarde pas de vidéos, je télécharge peu et quand j’ai besoin je le fais du boulot (fibre). Ce qui m’inquiète c’est qu’on a Netflix depuis plusieurs mois et qu’il faut compter 1 Go par soirée (je simplifie). J’ai suivi notre consommation, on devrait rester en dessous des 50 Go par mois. J’ai déjà des solutions en tête sinon. Je vais faire prendre une seconde SIM à Madame (qui est également chez B&You), elle a un forfait 20 Go. La solution ultime sera de souscrire aux offres spéciales que les opérateurs font chaque année en général en mars pour moi et Madame avec option Multi-SIM, on prendra ainsi deux forfaits 50 Go (ou trois si nécessaire).

Conclusion

Pour l’instant ça se passe bien et je n’ai pas de regret d’avoir tenté ce mode de fonctionnement. J’ai en revanche l’impression qu’on m’a pris pour un gros pigeon durant les 3 années ADSL Free où j’ai payé 30 euros pour un débit de 1M et un service quasi inexistant. Pour la petite histoire Free a fini par me harceler au téléphone un lundi pour m’informer qu’un technicien se déplacerait le vendredi (1 mois après que je n’ai plus de net). J’ai poliment indiqué au service technique que personne ne serait là, impossible de déplacer le rdv, impossible de l’annuler, il fallait que quelqu’un soit présent pour qu’il puisse intervenir. Le technicien a essayé de me joindre le vendredi, je n’ai pas décroché, la lettre de résiliation était déjà partie, j’avais dit non pour le rdv, juste fuck à un moment. Pourtant je suis quelqu’un de respectueux mais quand on se fout du client, on a ce que mérite.

To continue reading this article, please exit incognito mode

jeudi 26 octobre 2017 à 21:00

Je voulais partager avec vous ce grand moment de solitude sur un article du MIT Technology review, voici le rendu.

Le plus drôle – ou le plus triste c’est selon – c’est que je n’étais même pas en mode incognito/privée.

Lien, contact, confiance

samedi 21 octobre 2017 à 19:00

Cette nuit j’ai tenu mon fils dans les bras jusqu’à ce qu’il s’endorme. Sa gastro-entérite et ses vomissements répétés ont cassé ce petit bonhomme. J’ai lu un jour que le contact physique du nourrisson avec ses parents était très important, ça lui permet d’établir une relation de confiance avec eux. Plus tard c’est de cette confiance donnée par les parents et par l’entourage qu’il tirera sa confiance en soi.

Étrangement bloguer m’a apporté beaucoup de confiance en moi. Je sais que ça n’a rien à voir avec l’écriture ou un nombre X de lecteurs et tout à voir avec la reconnaissance et le contact relationnel que je ressens avec certains lecteurs/blogueurs. Oui je parle toujours d’intimité.

Il n’y a pas besoin de se voir pour être proche, on a juste besoin de ce contact par mail/article/SMS pour entretenir cette proximité. Cette intimité.

Il y a encore quelques années je me souviens des multiples rebonds qu’il pouvait y avoir sur un article traitant du Libre. Un blogueur lançait un débat, 5 autres y répondaient. C’est cela que j’appelle un rebond. Ces derniers temps je trouve moins d’articles qui me font réfléchir, qui me donnent envie d’écrire et de rebondir. Les blogueurs ont curieusement laissé la place à l’actualité et à la technique.

Je me rends compte que ce type de contact me manque, j’apprécie les clins d’œil, tapes dans le dos, vacheries, nourritures intellectuelles et contre-arguments qu’on peut s’envoyer via articles interposés.

Ça me fait penser à une bouffe entre potes.

Intimité

samedi 14 octobre 2017 à 12:00

J’aime bien ces quelques mots sur Wikipédia : L’intimité véritable demande des échanges, de la transparence, de la réciprocité et incidemment une certaine vulnérabilité.

Il y a une déformation entre ce que le lecteur perçoit et ce que le blogueur pense. Quand bien-même les articles sont lus par des centaines de personnes, ici c’est intime.

Je cherche (et j’ai trouvé) un endroit où je peux m’exprimer librement. Mais plus il y a de lecteurs, plus il y a de jugements, moins il y a d’intimité et de compréhension.

Alterlibriste dirait mais de quoi tu te plains tu as des lecteurs respectueux ? Bien-sûr. Mais on est au-delà du respect, on parle de confiance.

J’ai tissé des liens avec des gens et des lecteurs. Pourtant il faut bien comprendre que je ne suis pas dans le discours public, je suis dans l’expression personnelle. Je ne suis pas dans le blogging décomplexé, je suis dans l’écriture assumée. Je suis moins dans la démonstration logique que dans l’intimité du vécu.

Cette intimité peut paraître inaccessible quand un contenu est public cependant je crois que certains (beaucoup ?) de lecteurs ressentent le confort qu’il y a dans ce lieu. On est en paix, en petit comité, entre nous. On échange et on partage.

Je pense à une île loin de tout, au milieu de rien. Si tout le monde connaît cette île et y accoste, elle n’aura plus rien d’intime ni de sacré. Mon Internet est mort et celui que je crée, le mien, n’a rien en commun avec celui d’un autre. Chacun s’exprime, chacun a sa personnalité.

Pour ma part je ne vise pas à rencontrer un public, je souhaite croiser des gens.

Le grand saut

dimanche 8 octobre 2017 à 08:00

Deux mois que j’ai débuté mon nouveau job, on m’a informé cette semaine que si je voulais rester c’était ok pour eux. Je suis donc quasiment confirmé. Je vais bosser à plein temps sur GNU/Linux, Debian et des logiciels libres. C’est l’aboutissement de plusieurs années d’efforts et la concrétisation d’un rêve.

Statu quo depuis deux semaines concernant ma connexion internet et Free, aucune nouvelle hormis moi qui les relance. Ce que je n’avais pas prévu c’est Madame qui m’engueule comme du vieux poisson pourri parce qu’elle ne peut plus aller sur le net ha ha ha. Le formulaire de résiliation sera envoyé mardi en recommandé. J’ai pris un forfait Free Mobile 4G 100 Go à 19,99 euros par mois et un routeur TP-Link Archer MR 200 que j’utilise actuellement. Ça me coûte moins cher pour un service sans engagement et un meilleur débit, relire Fibre et 4G à ce propos.

7 personnes se sont proposées pour héberger les services dont j’ai besoin, j’ai malheureusement eu peu de temps pour vraiment échanger avec chacun mais je sais que c’est le bon choix. Mutualiser et partager.

Tant qu’à changer j’ai pris un support de bureau pour double écran. J’ai deux écrans de 24 pouces, je vais tester un en vertical (pour le terminal), l’autre en horizontal.

Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement. Amen mon frère !