PROJET AUTOBLOG


Non Fides - Base de données anarchistes

Site original : Non Fides - Base de données anarchistes

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Paraguay : Beau comme un Parlement qui flambe !

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Au Paraguay le 31 mars, une magouille entre deux factions des partis pour permettre à un Président de pouvoir se représenter plus d'une fois aux élections -une impossibilité garantiste héritée de la chute du très sanglant dictateur le général Alfredo Stroessner (au pouvoir de 1954 à 1989)-, devient l'étincelle qui fait exploser la rage dans les rues. Le bâtiment du Parlement est saccagé et incendié, les affrontements avec la police se répandent dans les quartiers (un mort, des centaines de blessés et 211 (…)

- Solidarité internationale

De la Politique à la Vie

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Dans ce texte sous forme de proposition générale pour une rupture avec la gauche adressée à tous les anarchistes qui ne souhaitent plus attendre de miraculeux lendemains qui chantent, l'auteur trace des pistes claires pour une lutte anti-politique avec pour volonté d'avoir une incidence sur la pensée comme sur les actes.

- Les Illusions Gauchistes

État — Nation — Peuple

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

La vieille opinion qui attribue la création de l'État nationaliste à l'éveil de la conscience nationale du peuple n'est qu'un conte de fées, très utile aux protagonistes de l'idée de l'État national, mais néanmoins faux.

- Vieilleries

Ni justice, ni paix !

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Le tabassage et le viol de Théo, perpétré début février à Aulnay-sous-bois par des flics, est venu briser le spectacle sécuritaire orchestré depuis des années, et accentué par l'Etat d'urgence. Difficile de faire gober que l'introduction d'une matraque télescopique dans un rectum sur une longueur de 10 cm est une maladresse. Difficile en effet de se laisser une nouvelle fois berner par la thèse de l'accident, répétée jusqu'à la nausée, dans les meurtres successifs de Zyed et Bouna, de Rémi Fraisse, d'Adama (…)

- Repression et oppression

A bas le politique !

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

LE SYSTÈME ÉLECTORAL A TOUJOURS SERVI À LA SOUMISSION. Le premier président élu en France a sonné définitivement le glas de la révolution de 1848, mettant fin aux espérances d'une république sociale et démocratique, et il s'est rapidement intronisé Empereur. Basé sur la propriété, le travail, la famille et l'ordre public, le régime de Louis-Napoléon Bonaparte avait alors les mains libres pour développer l'exploitation capitaliste. La République suivante renouait avec le massacre des espérances et des révolté-e-s en brisant la Commune de Paris en 1871. La Vème République est quant à elle apparue dans les conditions d'un putsch, mettant à sa tête un général nommé pour maintenir l'ordre et conserver l'Algérie française.

- Repression et oppression